Accueil Atelier

Entre Nous

Echanges entre utilisateurs d'AppleWorks et groupe de discussion

Atelier

Les trucs et astuces pour mieux utiliser AppleWorks

Télécharger

Mises à jour de ClarisWorks et AppleWorks, logiciels additionnels

Liens

La sélection de liens spécial AppleWorks

AppleWorks Contact !

Recevez gratuitement des informations sur AppleWorks par email

A propos de Ma Pomme...

logiciel :

tous

version(s) :

-

environnement(s) :

Traitement de texte

niveau(x) :

tous

mis à jour le :

17.04.01


Afficher et imprimer le caractère euro


I Introduction
II Pré-requis et compléments
III Afficher le caractère euro
IV Liens

0) Le plus simple : ne pas utiliser le caractère euro

Évidemment, tout le monde pouvait y penser. Le plus simple, pour ne pas avoir à lire cette longue page ennuyeuse, et ne pas se débattre une fois de plus avec des logiciels à la qualité douteuse, c'est de ne pas utiliser ce caractère. Cependant, si vous êtes arrivé jusqu'ici, c'est bien que vous avez pris la décision opposée.

Et bien pourtant, prenez deux minutes pour jeter un oeil sur cette page d'Olivier Randier, animateur de la liste de diffusion typographie. Et laissez vous convaincre par un expert des diverses aberrations de ce caractère qui n'est en fait qu'un logo. Vous apprendrez au passage quelques généralités très utiles sur l'utilisation des symboles monétaires. Et si vous n'êtes pas encore convaincu, et que vous comprenez quelques mots d'anglais, alors allez lire cette page d'extraits d'une discussion entre typographes anglophones. Et enfin, vous pourrez constater que le site officiel européen ne semble pas non plus vouloir imposer à tout prix le symbole euro en tant que caractère.

I) Introduction

Ce guide tente de faire un bilan en français des problèmes pratiques liés à l'affichage et l'impression du caractère euro pour les systèmes de type Windows et MacOS, et présente les (piètres ?) correctifs proposés par les éditeurs à ce jour. Cette page devait au départ n'être qu'un bref comparatif des solutions existantes, que j'imaginais naïvement simples et efficaces. Emporté par mon élan, j'essaie maintenant de décrire du mieux possible les défauts et les problèmes auxquels il faut s'attendre, afin d'aider à faire le moins mauvais choix. À noter que tout vendeur est légalement censé fournir gratuitement les correctifs pour l'an 2000, celui-ci étant prévisible (!) depuis longtemps, mais qu'il n'existe aucune obligation légale en ce qui concerne l'euro.

Par « Windows » on entend ici essentiellement Windows 95, mais la plupart de ce qui est dit ici est valable pour Windows NT et Windows 98, et même Windows 3.11. Cette page contient de toute façon de nombreuses informations générales, et sa lecture sera sans aucun doute utile aux utilisateurs de tout autre système. Notamment ceux qui cherchent à décoder les étrangetés produites par Windows.

Ce guide dresse un comparatif des solutions, mais pas de « recette » pour les appliquer. Les guides pas à pas et autres documentations accompagnent comme il se doit chaque solution choisie. Je dégage comme d'habitude toute responsabilité sur d'éventuels dommages pouvant être causés par l'application de ces conseils, mais vraiment pour la forme, car j'ai beaucoup de mal à imaginer quels dégâts ils pourraient occasionner. De plus, sachez que la quasi totalité des affirmations de cette page ont été vérifiées dans des conditions typiques.

II) Pré-requis et compléments

On trouvera sur cette deuxième page un exposé général succint mais technique sur les deux principales technologies de polices de caractères , TrueType et PostScript, et leurs encodages. Cette introduction préliminaire est - malheureusement pour les gens pressés - fortement conseillée pour identifier les pours et les contres des différentes solutions, en choisir une en pleine connaissance de cause, et comprendre les problèmes qui ne manqueront pas de survenir.

Les renseignements plus spécifiques à l' impression du caractère euro sont enfin sur cette courte troisième et dernière page , à lire elle plutôt en dernier.

La saisie au clavier de ce caractère est un autre problème, quasi-totalement indépendant, en général beaucoup plus simple à résoudre techniquement, et ne sera qu'évoqué rapidement ici.

III) Afficher le caractère euro

Un nouveau caractère pour une nouvelle monnaie

Sur le site officiel européen , dans la rubrique concernant l'euro et intitulée « symbole » , on découvre avec quelque surprise que l'euro n'est en fait pas un caractère au sens courant du terme, mais plutôt un « logo(type) », comme l'est par exemple l'emblème d'une société. Cela signifie concrètement que son apparence est très précisément codifiée (voir le même site), voire déposée, et cette image ne peut être sujette à des variations susceptibles de le fondre :-) dans une police de caractères. Bien entendu, ceci amuse (ou attriste ?) beaucoup les typographes, et vient conforter leurs préjugés sur les organismes de normalisation de toutes sortes. On considérera magré tout dans ce document l'euro comme un caractère au même titre que le dollar, le yen ou la livre sterling. On trouvera sur cette intéressante page de Microsoft des informations typographiques sur les différents symboles monétaires.

Pour faire apparaître l'euro, il faut dessiner un nouveau caractère, et inclure sa représentation (appelée « glyphe » ou « oeil ») dans une police. On trouve alors deux manières de procéder : la modification d'une police existante, où un caractère peu utilisé va disparaître et être remplacé par le caractère euro, ou bien l'utilisation d'une nouvelle police spéciale. Ces deux techniques ne sont aucunement contradictoires et peuvent tout à fait être installées simultanément sur une même machine, et l'une ou l'autre mise en oeuvre au cas par cas.

1) Modification d'un caractère des polices existantes

Ce sera la seule solution à long terme. Reste à savoir ce que veut dire long terme, les utilisateurs ne jetant pas à la poubelle matériel et logiciel aussi vite que le voudraient les vendeurs.

La norme internationale ISO latin-9 recommande tout simplement (les solutions les plus simples sont toujours celles qui fonctionnent le mieux) de remplacer le caractère « monnaie internationale » (position numéro 164), apparaissant sous la forme d'un rond avec quatre pointes, et le remplacer par le nouveau caractère euro. Cliquez ici pour quelques explications complémentaires sur l'encodage en général et ISO latin-9 enparticulier.

Problèmes généraux posés par cette solution

Les problèmes qui se posent lorsqu'on fait ce genre de mise à jour sont bien connus : ils sont liés au fait que tout n'est jamais mis à jour en même temps.

  • On pense bien évidemment tout d'abord au cas de l'échange de documents entre votre système mis à jour et celui de votre collègue qui ne l'est pas. C'est pour cela que la norme a choisi de remplacer le caractère monnaie internationale. En effet, quitte à ce qu'un destinataire ne puisse pas voir l'euro dans un document reçu, autant qu'il voie alors faute de mieux le caractère monnaie internationale à la place. Malheureusement, Microsoft a décidé que cela ne se passerait pas comme cela pour Windows.
  • Mais il y a un cas plus courant et donc encore plus gênant : c'est celui où le destinataire s'appelle... imprimante ! Car les imprimantes possèdent elles aussi des polices de caractères qui contiennent le caractère monnaie internationale, et pas l'euro. Les informations concernant l' impression sont rassemblées sur cette autre page.

Particularités de MacOS

Le site français d'Apple ne contient apparemment aucune information au sujet du caractère euro. Sur le site anglais, la note technique 1140 d'Apple datée du 5 octobre 1998 est celle qui contient le plus grand nombre d'informations et de liens pertinents sur ce sujet. Elle est plus spécifiquement orientée vers les informaticiens. Une autre publication d'Apple, plus succinte et plus tournée vers l'utilisateur final, est la note technique 22222, qu'on peut aussi consulter en français grâce à Guillaume Gete et son équipe.

Apple respecte la recommandation de la norme internationale ISO latin-9 et intègre ces nouvelles polices modifiées, où l'euro remplace le caractère monnaie internationale, dans le nouveau système MacOS 8.5. Malheureusement, il semble qu'il soit impossible de se procurer ces polices indépendamment du système 8.5, même en y mettant le prix, ce qui permettrait pourtant de mettre à jour très facilement des systèmes plus anciens ! On peut de ce fait entendre ici ou là qu' « Apple se fout du monde »...

Vous pouvez peut-être faire cette expérience (dont je ne garantis absolument pas la légalité) : extrayez des polices d'un système 8.5 et déposez-les dans le dossier système d'une machine en système plus ancien. Vous devriez avoir aussitôt le caractère euro remplaçant le caractère monnaie internationale dans cette police, vous avez mis à jour votre ancien système. Utilisez l'accessoire « Clavier » pour le vérifier.

Concernant la saisie, le caractère euro est tapé à l'aide de la même combinaison de touches que celle qui permettait d'obtenir le caractère monnaie internationale auparavant, c'est à dire Option-Shift-2 pour un clavier anglais et Option-Shift-R sur un clavier français de France. Attention ! Il semblerait que la combinaison de touches Option-Shift-R soit déjà utilisée par une fonction de Microsoft Word pour MacOS, et qu'il faille au préalable désactiver ce raccourci clavier pour accéder au caractère euro lorsqu'on utilise Word.

Une solution pour MacOS (antérieur à 8.5) est obtenue paradoxalement grâce à Microsoft !
Microsoft diffuse depuis longtemps gratuitement sur sa page "Core Fonts for the Web" dix polices de caractères au format TrueType pour Windows mais aussi TrueType pour MacOS. Or toutes ces polices viennent d'être modifiées pour inclure le caractère euro. De plus, alors que les versions Windows de ces polices ne respectent la norme officielle d' encodage , les mêmes polices pour Macintosh sont encodées correctement, et fonctionnent exactement de la même manière que celles du système 8.5 d'Apple décrites juste avant.

Problèmes supplémentaires avec Windows

Ces problèmes liés à Windows présentés ici viennent s'ajouter à ceux évoqués plus haut.

Sur le site web français de Microsoft, on trouve la page suivante : http://www.microsoft.com/France/euro/ , dont malheureusement tous les liens réellement intéressants pointaient jusqu'à il y a quelque temps vers le site en anglais, mais qui commence à contenir quelques informations utiles. La page la plus instructive en anglais est alors la FAQ euro de Microsoft.

On y trouve une mise à jour euro pour Windows 95, comprenant 9 fontes du système corrigées pour inclure le caractère euro, et les modifications du système (pilotes claviers, pages de codes ) permettant de l'afficher et de le saisir au clavier (combinaison AltGr+E). On y trouve également des mises à jour pour Windows NT4 et Windows 3.11, et un lien vers d'autres polices supplémentaires mises à jour avec le caractère euro. À noter qu'installer seulement des polices mises à jour ne suffit tristement pas (alors que cela était techniquement possible), les modifications des pages de code faites par « la mise à jour euro » sont indispensables. Toutes ces modifications sont intégrés systématiquement à Windows 98.

En effet, ce qui est incroyable, c'est que la méthode choisie par Microsoft consiste à ignorer totalement la recommandation de la norme ISO latin-9 , respectée partout ailleurs, à conserver le caractère monnaie internationale en place en position 164 (saisie clavier par AltGr+$), et à implanter l'euro en position 128 (saisie clavier par AltGr+E). Ceci a par exemple les désastreux effets suivants :

  • Dans un document contenant l'euro saisi sur une machine Windows avec mise à jour, puis transmis à une machine Windows qui n'a pas subi cette mise à jour, ce caractère deviendra un caractère illisible, alors que si Microsoft avait respecté la norme, il serait devenu un caractère monnaie internationale, tout de même un peu plus identifiable.

  • Mais pire, il n'y a à peu près aucun espoir que le caractère euro saisi dans un document avec Windows puisse être visualisé un jour facilement avec un autre système respectant lui les normes internationales. Une fois de plus, les autres systèmes devront trouver des astuces de traduction pour décoder les bizarreries de Microsoft. Et cela sera d'autant plus difficile que les produits de Microsoft ont l'habitude de produire sans gêne aucune des documents contenant des codages spécifiques à Microsoft, tout en les étiquetant de manière à les faire passer comme des documents respectant des normes universelles.

Cette erreur est probablement corrigeable assez facilement, il doit suffire en effet de modifier l'encodage du correctif distribué par Microsoft pour que le caractère 164 soit associé au dessin de l'euro et non plus à l'obsolète caractère monnaie internationale. Cet encodage se trouve dans le fichier CP_1252.NLS (pour codepage 1252). La saisie au clavier se ferait alors comme précédemment la saisie du caractère monnaie internationale, c'est à dire par AltGr+$. Le logiciel ttf_edit accessible à cette adresse http://truetex.com/ permettrait de faire cette manipulation.

Bob Baumel a réalisé (en anglais) quelques pages très intéressantes sur les problèmes de compatibilité web entre différents systèmes, la majorité du temps dûs à une mauvaise conception des pages, et notamment une page décrivant les caractères exotiques les plus couramment utilisés (à tort).

[La société Matchfonts prétend vendre des polices pour Windows avec cette correction : on y trouverait le symbole euro aux deux emplacements, 128 (microsoft) et 164 (conforme).]

2) Utilisation de polices Adobe ou HP « spéciales euro »

Cette solution technique très différente est proposée gratuitement par Adobe et Hewlett-Packard pour différents systèmes dont Windows et MacOS. L'astuce consiste ici en l'ajout au système de trois nouvelles polices PostScript (euro Mono, Serif, et Sans) elles-mêmes dans quatre déclinaisons (Normal, Italique, Gras et les deux) pour Adobe, et deux polices TrueType pour HP.

Ces polices ont la particularité de n'inclure qu'un seul caractère : un A comme un G ou un Z sont tous représentés par un euro. Pour faire apparaître ce caractère il suffit alors de frapper n'importe quelle touche puis d'appliquer au caractère la police voulue. Par précaution (voir plus loin), il est tout de même conseillé de taper plutôt un E. Tout ceci est présenté en français sur une page du site web d'Adobe et les polices peuvent être directement chargées à cette adresse FTP .

La page de Hewlett-Packard en anglais  et en TrueType dit à peu près la même chose.

Note : Les polices de Hewlett-Packard ne donnent pas un euro sur toutes les touches.

Avantages

Impression facile et immédiate

L'impression sera toujours correcte, sans avoir besoin de se plonger dans les tables de substitution et autres joyeusetés de paramétrage d'imprimantes . Le nouveau caractère sera systématiquement transmis à l'imprimante, puisqu'elle ne connaitra pas cette police spéciale euro.

Moins de risques lors des échanges de documents

Si vous transmettez un document à quelqu'un, et qu'il n'a pas installé ces polices Adobe spéciales euro, un message d'erreur très clair (« ce document utilise une police euro qui n'est pas installée » ou quelque chose du genre) lors de l'ouverture du document lui signalera automatiquement ce manque, et il n'y donc pas de risque d'erreur sournoise. Mais il y aura erreur tout de même (comment pourrait-il en être autrement ?), et le caractère euro sera affiché chez le destinataire dans une police par défaut. C'est pourquoi il est fortement conseillé de saisir l'euro avec un « E », même si cela ne change rien chez vous, cela sera préférable pour lui.

Gestion très simplifiée

Les mises à jour effectuées selon la première méthode se font police par police, et il y a très peu de chances que vous réussissiez à mettre à jour toutes vos polices d'un seul coup. Ici, vous n'aurez pas à vous creuser la tête pour vous rappeler quelles sont vos polices euro et quelles sont celles qui ne le sont pas, quelles polices vous avez déjà utilisé dans votre document pour écrire le caractère euro, etc.

Inconvénients

Solution à court terme

Sur le principe, il est difficile d'imaginer que le caractère euro doive faire l'objet d'une manipulation spéciale pendant de longues années. De plus certains tableurs ne permettent pas d'avoir des polices différentes dans la même case.

Lenteur de saisie

Le mécanisme de saisie risque d'être relativement lent si l'on ne maîtrise pas les astuces de saisie des logiciels qu'on utilise. Une bonne occasion de s'y mettre :-)

Inadaptée au courrier électronique et forums de discussion

Cette solution ne fonctionne pas si les messages n'ont pas une structure assez riche pour spécifier des polices de caractère, ce qui est le cas dans le courrier électronique et autres forums de discussion. Alors que la première méthode de mise à jour des polices existantespermet cela parfaitement (À l'exception notable des systèmes Windows avec mise à jour euro, qui postent déjà depuis un moment des messages correctement lisibles uniquement par d'autres systèmes Windows avec mise à jour euro).

Nécessité d'installer ATM pour les polices d'Adobe

Les polices euro données par Adobe le sont au format PostScript (les chiens ne font pas des chats). On a vu dans la première partie que l'obtention d'un bon aspect à l'écran des polices PostScript, sur Mac, voire l'obtention à l'écran tout court avec Windows, et même plus nécessaire encore, leur impression sur des imprimantes non PostScript, nécessite l'installation d'un logiciel comme ATM. Dans l'univers de la micro-informatique, la sagesse populaire recommande pour des raisons de fiabilité d'installer le moins possible de programmes, surtout lorsqu'ils sont proches du système. Cependant, la firme Adobe est relativement reconnue pour la fiabilité de ses produits et ATM ne fait pas exception pour l'instant. Reste le délicat problème de la disponibilité pour la plate-forme Windows qui est décrit dans une autre page de ce site.

Par contre, la police fournie par Hewlett-Packard étant du type TrueType, ses installation et utilisation sont simples et directes, même avec Windows.

IV) Liens

Principaux liens

En plus des liens mentionnés dans le corps du texte, on pourra se diriger vers...

Sociétés proposant des solutions commerciales

Autres sources d'informations

Rédaction initiale par Marc Herbert ; repris et légèrement adapté par Ma Pomme.
© 2001 Marc Herbert & Ma Pomme.

voir aussi :

Comment obtenir le caractère monétaire de l'euro avec AppleWorks

L'euro dans le tableur et les bases de données d'AppleWorks

Obtenir le sigle de l'euro sans police spécifique


Accueil Atelier


Accueil

Entre Nous

Atelier

Télécharger

Liens

Newsletter

A propos


© 2002 Ma Pomme - reproduction interdite sans l'accord écrit de www.mapomme.com

[1061]