Accueil Atelier

Entre Nous

Echanges entre utilisateurs d'AppleWorks et groupe de discussion

Atelier

Les trucs et astuces pour mieux utiliser AppleWorks

Télécharger

Mises à jour de ClarisWorks et AppleWorks, logiciels additionnels

Liens

La sélection de liens spécial AppleWorks

AppleWorks Contact !

Recevez gratuitement des informations sur AppleWorks par email

A propos de Ma Pomme...

logiciel :

AppleWorks

version(s) :

5.0 - 6.0

environnement(s) :

traitement de texte

niveau(x) :

tous

mis à jour le :

04.12.00


Comment rendre un objet solidaire du texte


Question

Lorsque j’insère un tableau ou une figure géométrique (un encadré par exemple) dans un document de traitement de texte, cet objet ne se montre pas solidaire du texte. Ainsi, si je déplace le texte vers le haut ou vers le bas, le tableau, le carré ou le rectangle ne suivent pas. Est-ce normal ?

Réponse

Lorsque vous ajoutez un objet (un objet peut être un dessin en mode vectoriel, mais aussi un bloc de type feuille de calcul ou dessin bitmap, ou encore un bloc texte indépendant créé avec la touche Option enfoncée) dans un document de type Traitement de texte, AppleWorks vous donne le choix : l’objet peut être totalement indépendant du texte, exactement comme un calque posé sur un document, ou solidaire du texte.

Dans le premier cas, les changements effectués sur le texte du document n’affecteront en aucun cas l’emplacement de l’objet : vous pourrez même juxtaposer un objet au texte, celui-ci apparaissant ou non en dessous suivant si le fond de votre objet est transparent ou non (voir la palette des motifs de fonds pour déterminer ce choix).

Par contre, si l’objet est solidaire du texte, toute modification du texte influera sur l’objet : position verticale bien sûr, mais aussi horizontale. En effet, dans cette situation, l’objet sera considéré comme un caractère, un peu spécial certes, mais obéissant aux règles des alignements à gauche, à droite ou centré, de l’interlignage, des tabulations, etc...

L’insertion d’un objet dans un document de type Traitement de texte peut s’effectuer par différents biais : dessiner directement un trait ou un rectangle, un bloc texte, tableur ou bitmap, ou récupérer l’objet à partir d’un autre document avec Importer du menu Fich., ou coller l’objet préalablement copié à partir d’un autre document, ou encore glisser un objet choisi depuis une bibliothèque.

Dans tous les cas, le principe est le suivant : si, au moment de l’ajout de l’objet, le curseur est en mode édition de texte (barre verticale clignotante), l’objet sera solidaire du texte à l’emplacement où est placé actuellement le curseur. A contrario, si c’est le curseur-flèche qui est actif au moment de l’ajout de l’objet, alors ce dernier sera indépendant.

Objet solidaire ou objet indépendant, chaque option possède ses propres caractéristiques et devra être déterminée suivant votre besoin du moment : vous pouvez très bien combiner dans un même document des objets indépendants et des objets solidaires.

Voyons un cas pratique : vous avez saisi un texte, et vous souhaitez insérer une image provenant d’une bibliothèque d'AppleWorks. Votre curseur est en mode édition (barre verticale clignotante) lorsque vous glissez l’objet sur le texte. Résultat : votre objet devient solidaire (voir écran ci-dessous).

Comme vous le constatez, le résultat est variable suivant l’emplacement où vous insérer votre image. En effet, celle-ci est considérée comme un caractère, elle influe donc directement sur l’interlignage, qui est ici fixé à une ligne. Vous pouvez choisir un interligne à unité fixe (millimètres, centimètres, picas…) dans le menu local Interligne, accessible par Paragraphe du menu Format.

Testez la solidarité de l’image avec le texte en ajoutant plusieurs Retours au début du texte : l’image descend bien avec le reste du texte. Comme un caractère, cette image peut être sélectionnée pour être coupée et copiée ailleurs.

Attention : la sélection d’une image solidaire peut s’avérer complexe, car il existe en fait deux sélections différentes. Si vous souhaitez sélectionner l’image comme un caractère, pour la copier par exemple, placez votre curseur juste avant le caractère et tout en maintenant le bouton de la souris enfoncé, déplacez-le légèrement sur la droite : votre image-caractère est sélectionné (voir écran ci-dessous). Vous pouvez aussi utiliser les équivalents-clavier, ou sélectionner l’image avec d’autres caractères adjacents.

Mais votre image solidaire peut également être sélectionnée comme une image normale pour en modifier les proportions par exemple. Dans ce cas, cliquez directement sur l’image elle-même : comme vous le constatez (voir écran ci-dessous), le curseur est alors modifié, et la sélection se présente différemment de la précédente.

Vous apercevez en bas à droite un petit carré noir : cliquez dessus et déplacez votre souris tout en maintenant le bouton enfoncé, votre image se déforme. Si vous souhaitez qu’elle garde ses proportions, n’oubliez pas de maintenir la touche Majuscule enfoncée également.

Pour insérer un objet (image, bloc tableur ou bitmap…) comme un objet indépendant, il vous faut préalablement sélectionner l’outil Curseur-flèche. Faites apparaître la zone des outils en cliquant en bas à gauche de votre fenêtre (ou en choisissant Afficher les outils du menu Ecran), cliquez sur le Curseur-flèche et ajoutez vos objets. Une fois sélectionnés, ceux-ci apparaissant différemment des objets solidaires (voir écran ci-dessous).

Comment faire pour transformer un objet indépendant en objet solidaire ? Suivez les étapes ci-dessous, en veillant à travailler sur une copie de votre document original afin de pouvoir revenir en arrière en cas de problème :

1. Affichez la zone des outils avec Afficher les outils du menu Ecran.

2. Choisissez le Curseur-flèche, et cliquez sur l’objet indépendant : celui-ci s’entoure alors de ses poignées de sélection.

3. Choisissez Couper du menu Edit. : l’objet disparaît temporairement pour être placé dans le presse-papiers.

4. Cliquez dans votre texte à l’emplacement choisi pour insérer l’objet : votre curseur devient le curseur habituel d’édition de texte.

5. Choisissez Coller du menu Edit. : votre objet est maintenant solidaire.

N’hésitez pas à faire appel à la puissance de cette flexibilité d'AppleWorks : la combinaison d’objets solidaires et indépendants vous fournit une souplesse optimale lors de vos mises en pages.


Accueil Atelier


Accueil

Entre Nous

Atelier

Télécharger

Liens

Newsletter

A propos


© 2002 Ma Pomme - reproduction interdite sans l'accord écrit de www.mapomme.com

[1038]