Accueil Atelier

Entre Nous

Echanges entre utilisateurs d'AppleWorks et groupe de discussion

Atelier

Les trucs et astuces pour mieux utiliser AppleWorks

Télécharger

Mises à jour de ClarisWorks et AppleWorks, logiciels additionnels

Liens

La sélection de liens spécial AppleWorks

AppleWorks Contact !

Recevez gratuitement des informations sur AppleWorks par email

A propos de Ma Pomme...

logiciel :

AppleWorks

version(s) :

4.0 - 5.0 - 6.0

environnement(s) :

traitement de texte

niveau(x) :

débutant - intermédiaire

mis à jour le :

24.04.00


Les sections, un outil de mise en page flexible


Comment obtenir une page avec deux colonnes en haut et trois colonnes en bas, comme dans l’écran ci-dessous ?

Ou comment faire en sorte qu’AppleWorks numérote à part les pages des annexes à la fin de votre document de traitement de texte ? C’est grâce aux sections que vous allez réussir facilement ce genre de travaux.

Qu’est-ce qu’une section dans un document de traitement de texte AppleWorks ? Une section est une délimitation au sein de votre document, à qui vous pouvez attribuer des caractéristiques qui lui sont propres. Par défaut, un document contient une seule section. Plusieurs sections peuvent cohabiter dans une même page, autant qu’une section peut s’étendre sur plusieurs pages.

Commençons par le premier exemple, comment obtenir tantôt une colonne, deux colonnes voire trois colonnes sur une même page. Le plus simple pour vous consiste à ouvrir un document qui contient déjà du texte sur au moins une page. Vous allez découper ce texte grâce aux sections :

1. Placez votre curseur d’édition de texte au début d’un paragraphe, vers la fin du premier tiers de votre page.

2. Si vous utilisez AppleWorks 6.0, passez directement à l’étape suivante. Sinon, choisissez Format Section, puis, dans le menu local Début de section, indiquez Nouvelle ligne au lieu de Nouvelle page.

3. Faites Format Insérer un saut de section : un saut de ligne se produit, et une ligne grisée horizontale apparaît. Bravo, vous venez de créer votre deuxième section, la première étant située entre le début du document et cette ligne grisée.

4. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin : placez votre curseur d’édition de texte au début d’un paragraphe, vers la fin du deuxième tiers de votre page, et faites à nouveau Format Insérer un saut de section.

Vous voilà avec trois sections, qui possèdent pour l’instant toutes les trois les mêmes caractéristiques. C’est maintenant que vous allez découvrir tout l’intérêt des sections :

5. Placez votre curseur d’édition de texte n’importe où dans la deuxième section.

6. Dans la règle, cliquez sur l’icone pour ajouter une colonne :

Vous pouvez aussi choisir Format Section et indiquer 2 dans la zone Colonnes Nombre.

Que se passe-t-il ? Vous constatez que seule la deuxième section s’est vue dotée de deux colonnes : la première et la troisième section ont conservées leur présentation initiale. Vous pouvez continuer dans la même lancée :

7. Placez votre curseur n’importe où dans la troisième section, et cliquez deux fois dans l’icone d’ajout de colonne, située dans la règle : félicitations, votre document ressemble approximativement à l’écran ci-dessus !

Vous pouvez maintenant répéter ce type d’opération partout dans vos documents, en faisant varier à loisir le nombre de colonnes au sein d’une même page. N’oubliez pas qu’une section continue tant qu’elle n’est pas arrêtée par un nouveau saut de section. Ainsi, si votre texte actuel continue dans la page suivante, il suivra les réglages de votre troisième section (soit sur trois colonnes). Pour revenir à une ou deux colonnes, il vous sera nécessaire d’insérer un nouveau saut de section au début de la deuxième page, si tel est votre souhait.

Scinder la numérotation des pages

Voyons une autre utilisation possible des sections : la numérotation d’annexes. Comme dans l’exemple précédent, démarrez sur un document déjà créé, d’environ une dizaine de pages. Si vous n’avez pas un document de cette taille sur votre disque dur, prenez-en un plus petit et augmentez-le artificiellement avec plusieurs copier-coller successifs.

Imaginons que votre document contienne des annexes dans ses cinq dernières pages. Vous aimeriez que ces annexes soient numérotées à part du reste de votre document.

Commencez par insérer une numérotation si ce n’est déjà fait :

8. Faites Format Insérer un pied de page, puis Édition Insérer n° de page et choisissez ici Indication Numéro de page, et OK.

Votre document contient maintenant, de la première à la dernière page, une numérotation dans le pied de page.

9. Placez votre curseur sur la première ligne de la cinquième page, et faites Format Section, puis, dans le menu local Début de section, indiquez Nouvelle page au lieu de Nouvelle ligne.

10. Toujours dans cette fenêtre, choisissez Numéros de pages Reprendre à partir de, et gardez le 1 automatiquement inséré. Validez la fenêtre et enchaînez avec Format Insérer un saut de section.

Comme vous étiez au tout début de la page, vous ne voyez pas clairement l’effet de votre précédente action, mais vous venez de créer une nouvelle section de la page 5 jusqu’à la fin du document.

Descendez en bas de votre page 5 : comme vous l’aviez demandé, la numérotation a repris ici au numéro 1. Vous pouvez bien entendu opter pour une autre présentation, par exemple une numérotation en chiffres romains, via Édition Insérer n° de page.

Vous maîtrisez désormais les bases essentielles pour réussir des mises en page puissantes et souples grâce aux sections !


Accueil Atelier


Accueil

Entre Nous

Atelier

Télécharger

Liens

Newsletter

A propos


© 2002 Ma Pomme - reproduction interdite sans l'accord écrit de www.mapomme.com

[1004]